"Dès ma naissance, j' ai tout de suite compris que je n'avais pas été désirée. On me regardait avec curiosité, et mon géniteur avec haîne, comme si j'étais la cause de tous ses maux. Ma vie promettait déjà de n'être que malheurs et souffrances...

Et effectivement, j'ai très vite été enfermée dans un endroit capitoné, sans lumière. Les peu de rêves de gloire et de fortune que j'avais pu nourrir s'estompaient très vite. Au lieu de reprendre courage, je me sentais me dégonfler..."

A suivre (peut être)